fhdjsf

Les activités culturelles et de loisirs

Les nombreuses activités culturelles et de loisirs possibles sur la commune démontrent le dynamisme des associations et des habitants.

 

Les lieux de rencontre

La vie sociale, au-delà des rencontres quotidiennes ou des réunions de travail propres à chaque activité, se développe sur certains lieux de rencontre :
 

  • la salle d’activité des anciens animée par le Club des Trois Clochers,
     
  • la salle d’animation de Jouels où l’association « Jouels Animation » gère un bar associatif depuis que le dernier café du bourg a fermé ses portes et organise des concours de belote,
     
  • la « maison des jeunes », local mis par la municipalité à la disposition des jeunes de la commune.

De façon plus informelle, les cafés constituent des lieux de rencontre privilégiés pour jouer aux cartes, fêter une victoire au foot ou profiter de la présence de musiciens pour un bœuf improvisé…

 

Quine aux chandelles
Quine aux chandelles

Les quines

C’est un des « sports en salle » préférés des aveyronnais pendant l’hiver : le jeu qu’on appelle ailleurs « loto » est l’occasion de passer une après-midi ou une soirée conviviale en tentant sa chance pour gagner les nombreux lots souvent constitués de produits locaux.

Chaque association ou presque organise le sien, ce qui fait que de début décembre, avec le Quine du Téléthon, à fin avril, il n’y a guère deux week-end de suite sans un quine.

Depuis une dizaine d’années, un quine est organisé en été par l’office de tourisme, sur la place aux arcades si le temps le permet ; les vacanciers et touristes de passage peuvent ainsi s’adonner à ce jeu si prisé en hiver.

 

Bénédiction des voitures
Bénédiction des voitures

Les fêtes votives

Sauveterre est restée très longtemps dans les limites du territoire que le sénéchal et les seigneurs locaux lui avaient octroyés en 1280, soit guère plus que le territoire destiné à la construction auquel ont été ajoutés les jardins et quelques terrains rejoignant les rivières qui ceinturent la bastide.

En 1837, la commune de Castelnau-Peyralès fut éclatée, et les paroisses de Jouels et Albagnac furent rattachées à la bastide. Trois paroisses, trois clochers, trois bourgs forment donc aujourd’hui la commune de Sauveterre. Et chacune de ces paroisses est riche de ses traditions et de son propre patrimoine.

C’est ainsi qu’il existe trois fêtes votives : Saint-Christophe à Sauveterre (dernier dimanche de juillet), Saint-Laurent à Albagnac (2e dimanche d’août), et Saint-Loup à Jouels (premier dimanche de septembre).

Le programme de ces fêtes suit les usages en cours dans la région : le matin, un petit-déjeuner pris en commun sur la place centrale ; l’après-midi est occupé par différentes animations ; le soir, les habitants et leurs invités se retrouvent autour d’un repas pris en commun ; en soirée, place à la danse.

Mais chaque village personnalise sa fête : Sauveterre fait une procession jusqu’au portail Saint-Christophe où sont bénis les véhicules et leurs conducteurs, mis sous la protection de Saint-Christophe, patron des voyageurs. Albagnac organise son repas autour d’une gigantesque grillade. Jouels fête le melon avec force dégustation et anime l’après-midi avec un concours d’accordéon.

 
Haut de page